• IAC 4... de l'impatience à la désillusion...

     

    Samedi 29 novembre : Poupette est prête, elle a réussi a préparer son mélange Ménopur... Le mélange est prêt, Poupette prépare un seringue, désinfecte la surface de la cible...heu de son bidon... et pique... AIE !!! Le seringue est plus douloureuse que le stylo pré rempli à injecter et le produit est également plus douloureux à passer mais Poupette ravale sa larme, il faut savoir ce que l'on veut dans la vie...

    Les injections (75 ml par soir) ont lieu du samedi 29 novembre au jeudi 4 décembre

    Vendredi 5 décembre : Poupette a rendez vous chez le docteur Miracle... Depuis la veille, elle se sent mal, nauséeuse et prise de douleurs abdominales fortes...

    L'échographie de contrôle est sans appel :

    - l'endometre est parfait (aspect "grain de café" et 10mm

    - Les ovaires ont plus que bien répondu au traitement :

    4 follicules à droite de 15, 14, 14 et encore 14 mm

    2 follicules à gauche de 15 et 13 mm

    Poupette est en hyperstimulation légère, ce qui explique l'état de Poupette... le risque est trop important,

    L'IAC 4 est Annulée

    Poupette ressort du cabinet un peu déçue, elle a conscience que le risque était trop grand mais elle espérait tellement faire cette tentative... donner une chance au destin d'apporter un magnifique cadeau pour noël (le seul que veulent Poupette et Mister)

    L'ovitrelle restera au frigo jusqu'à l'IAC 4 bis prévue pour fin janvier (Le cabinet est fermé pour noël et Poupette doit justement les avoir à cette période... elle attendra un cycle supplémentaire pour recommencer car au vu de tous les follicules présents, il y aura des kystes, c'est presque sur... et puis avec les soldes à préparer (période de stress fort) mieux vaut attendre que le corps soit reposé et zen surtout !

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :