• L'Insémination Artificielle avec le sperme du Conjoint

    Définition :

    L’insémination artificielle intra-utérine avec sperme du conjoint (IAC) consiste à injecter des spermatozoïdes "préparés" dans la cavité utérine, le jour de l’ovulation.
    La stimulation des ovaires va permettre de maîtriser et d’améliorer l’ovulation.
    Le sperme est préparé au laboratoire (pour reproduire l’action de la glaire cervicale) et les spermatozoïdes "sélectionnés" sont injectés dans l’utérus. 

    Déroulement :

    Une insémination artificielle se déroule en plusieurs étapes :

    > la stimulation ovarienne : Cette phase permet de maîtriser et d’améliorer l’ovulation. Afin de stimuler la maturation de plusieurs follicules dans chaque ovaire (contre un seulement pour un cycle normal), un traitement à base d’hormones est prescrit à la femme. Des dosages hormonaux et des échographies sont régulièrement programmés afin de suivre le développement des follicules. Chez certaines patientes présentant une bonne ovulation, il n’y aura pas de stimulation ovarienne, mais un cycle naturel « assisté ».

    Pour Poupette, ce sera du Purégon.

    > le déclenchement de l’ovulation : Lorsque les follicules sont matures, une injection d’hormone hCG est réalisée afin de déclencher l’ovulation.

    Pour Poupette, ce sera de l'Ovitrelle.

    > le recueil et la préparation du sperme : Le sperme du compagnon est recueilli par masturbation puis préparé le jour-même de l’insémination. La préparation du sperme est nécessaire afin de reproduire les modifications subies lors d’un rapport sexuel, quand les spermatozoïdes traversent la glaire cervicale. La biologiste va séparer le plasma séminal des spermatozoïdes, éliminer les débris cellulaires et autres cellules et ne garder que les spermatozoïdes mobiles et normaux.

    > l’insémination artificielle : Le médecin gynécologue dépose à l’aide d’un fin cathéter les spermatozoïdes dans la cavité utérine (IIU : insémination intra-utérine), plus rarement au niveau du col de l’utérus (IIC : insémination intra-cervicale). Aux spermatozoïdes ensuite de faire leur travail : remonter l’utérus puis les trompes, pour y rencontrer le follicule ovarien.



    Source : http://www.magicmaman.com/,insemination-artificielle,2006348,2301779.asp


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :