• Vous êtes nombreux à venir faire un tour sur ce blog et à lire les péripéties de Poupette et Mister...

    Votre avis les intéresse !!!

    Dans un but d'amélioration, Poupette aimerait connaitre votre avis sur son blog (positif ou négatif, elle prend tout !!!). N'hésitez pas à laisser un petit message avec votre avis, vos impressions, vos conseils ou tout autre demande ;-)

    Nous comptons sur vous ;-) 


    7 commentaires
  • mardi 3 mars  : Poupette a rendez vous avec Docteur Miracle : ca y est, plus de résidus ni de kyste : le terrain est nickel ! Poupette va ENFIN pouvoir reprendre les stimulations.

    Coté traitement : Poupette repart avec ses premiers amours : le Puregon (ouffffff, il faut dire que le Ménopur lui faisait mal et au moment d'enfoncer l'aiguille, et au moment de l'injection du produit)

    Poupette attaque dès le mercredi 4 mars et revoit Docteur Miracle lundi juste avant sa réunion professionnelle.

    Cette fois ci Poupette s'est mieux équipée, elle s'est muni d'un super seau à seringue gracieusement fourni par la pharmacie

     

    Iac 4 : serait ce la bonne ???


    2 commentaires
  • Début du cycle le 27 février 2015)

    3 mars : J5   --> Échographie : plus de kyste, la pilule a fait son effet.

    Le bilan sérologique est bon autant pour Poupette que pour Mister, nous pouvons relancer la phase de camée...heu de stimulation, pardon !

     

    Phase 1 : Stimulation ovarienne

    04 mars : J6 -->   Puregon 50ui

    05 mars : J7 -->   Puregon 50ui - Poupette est trop confiante en se piquant - Aie !!! -

    06 mars : J8 -->   Puregon 50 ui

    07 mars : J9 -->   Puregon 50 ui - Première piqure à l'étranger pour Poupette : Tous les ans, Mister se rend avec sa famille en pèlerinage au Salon de l'Automobile à Genève, Poupette n'étant pas une accro des lieux à foule (un peu agoraphobe la Poupette ;-) ) est restée à Genève chez la grande tante de Mister, une expérience géniale et des personnes d'une douceur et d'une compréhension énorme face à la pma.

    08 mars : J10 -->  Puregon 50 ui : décidemment, Poupette n'est pas vraiment douée ce mois ci avec les aiguilles ("des ptits trous, des ptis trous, toujours des ptits trous)

    09 mars : J11 --> Échographie de contrôle : le traitement fait doucement effet

                           on dénombre 2 follicules à l'ovaire droit (14.5 et 11 mm)

                           En vérifiant sa feuille de suivie, Poupette constate que les follicules sont notés à gauche. Docteur miracle réduit la dose à 25ui pour le 9 au soir ainsi que le lendemain, elle craint que d'autres follicules ne grossissent, Poupette sent le vent tourner... Prochaine écho le 11 mars.

    10 mars  : J12 --> Puregon 25 ui

    11 mars : J13 --> Échographie et prise de sang de contrôle, les craintes de Poupette semblent se confirmer

                                Les 2 follicules à l'ovaire droit (et non gauche comme notés sur la feuille) n'ont pas beaucoup grossis : 15 et 13 mm, le soucis est qu'il y a 2 autres follicules de 11 mm qui se sont formés ainsi que des petits à droite... 4 follicules, Poupette se déconfie, elle sent que ca ne sera pas pour la fin de semaine cette insémination, et encore s'il y en a une car Docteur Miracle est partagée... elle craint que les petits ne prennent de l'ampleur, si IAC il y a, ce sera lundi matin... Et le lundi est le jour le plus compliqué pour Poupette qui veut certes faire passer sa vie privée avant son travail mais sa conscience professionnelle reste importante et elle ne veut pas que ses collègues soient bloquées à cause d'elle... Docteur Miracle le comprend et lui propose une insémination a midi plutôt que 10h/10h30 (Mister fera sa life comme d'habitude^^).

                               Une prise de sang est faite pour contrôler les taux et vérifier que Poupette n'ovule pas spontanément mais elle ne sera pas utile à ce stade.

                              Poupette n'aura pas de piqure à faire ce soir là, elle en refera une le lendemain et revoit Docteur Miracle le 13 mars pour une échographie et une prise de sang.

    ce n'est qu'à partir de ce jour là que Poupette saura si l'insémination aura lieu ou non ...

    12 mars : J14 --> Puregon 25 ui. Une petite pensée particulière au papa de Poupette qui fête ses 50 ans, Poupette aurait rêvé faire cette iac ce jour là, cela n'aurait pu que porter chance à Poupette !  

    13 mars : J15   --> échographie de contrôle, échographie déterminante pour Poupette... Sentant mal cette tentative, Poupette ne s'est pas pressée pour se présenter au cabinet.

    Docteur Miracle commence l'écho, son visage se ferme : les follicules n'ont toujours pas énormément grossi et un autre s'est formé : nous en sommes à 5 follicules (14, 14, 13, 12, 12) à droite et quelques petits à gauche... Il y en a trop et cette fois c'est Poupette qui se ferme, ses craintes se vérifient : L' IAC est une nouvelle fois annulée...

    Poupette a essayé de pleurnicher, de vouloir signer toute forme de dérogation, elle n'ira pas plus loin ... Elle finira donc les 10 prochains jours à coup de pilule afin de bien avoir ses règles et pas de kystes (enfin, on verra). Poupette a demandé une prise de sang pour vérifier son AMH (ce taux permet de connaitre la réserve ovarienne et la qualité des follicules.  

    Rendez vous dans 15 jours afin de re-re-re-retenter cette fichue iac...

                              

     


    2 commentaires
  • 26 mars : Les anglaises débarquent douloureusement (Poupette espère de tout cœur que cela ne signifie pas un retour remarqué de l'endométriose). Poupette a rendez vous chez docteur Miracle le lundi 30 mars. A l'échographie du 30 mars, tout est bon, on peut tenter le coup pour la quatrième fois, on va bien finir par y arriver !

     

    Début du cycle le 26 mars 2015

    30 mars : J5 --> Échographie : pas de kyste... Afin d'éviter au maximum l'hyperstimulation, Docteur Miracle décide de faire commencer le traitement plus tard et en quantité plus basse...

     

    Phase 1 : Stimulation ovarienne :

    2 avril : J6 -->   Puregon 25 ui : Poupette est chez ses parents pour l'occasion (et ce, depuis l'avant veille), en voulant montrer le matériel à sa mère, elle se rend compte qu'elle a le stylo, la cartouche...mais pas d'aiguilles ! Poupette se retrouve donc à faire le tour des pharmacies et en trouve une qui peut lui vendre les aiguilles...seulement en quantité de 100 aiguilles (si vous entendez parler d'un trafic d'aiguilles en drôme/Ardèche, ne chercher pas le coupable trop longtemps...)

    3 avril : J7 -->   Puregon 25 ui, ce soir là Poupette "se pique" chez des amis !

    4 avril : J8 --> Echo de contrôle : un petit follicule pousse doucement, on continue la stimulation  

                              Puregon 25 ui

    5 avril : J9 -->   Puregon 50 ui

    6 avril : J10 --> Puregon 50 ui

    7 avril : J11 --> Échographie de contrôle : le traitement fait effet,

                           Il y a un beau follicule de 17,5 mm, la prise de sang révèle de bons taux et l'endomètre n'est pas trop mauvais (8.5mm).

                          

    Docteur Miracle estime que tout est bon, l'insémination aura lieu Jeudi 9 avril 2015... ENFIIIIN Poupette va pouvoir la faire cette fois ci, une belle avancée qui change ! L'ovulation sera à gauche, la partie qui était touchée par l'endométriose, espérons que la rencontre zozo/fofo pourra se faire !

                               On déclenche l'ovulation par Ovitrelle le soir à 22h (pour une ovulation 36 heures après)

    9 avril : J13 -->  JOUR DE L INSEMINATION ARTIFICIELLE, tentative numéro 4...

                               7 heures du matin : Mister se présente au laboratoire pour le recueil de spermatozoïdes

                              L'inséminât est prêt 2 heures après, la "récolte" est bonne, pas d'infection...ouf (vu comme il a été compliqué d'aller jusqu'au bout de celle ci, Poupette et Mister s'attendaient à une mauvaise surprise de dernière minute.

    Mister dépose Poupette à la maison et file travailler ; Poupette, elle, va passer sa journée allongée (et la tête en bas le plus possible, oui elle sait que ca ne sert à rien, que l'attraction terrestre ne fonctionne pas in-utéro mais si ca peut rassurer Mister... et puis Poupette est sous la surveillance des matous de la maison ainsi que du petit dernier, un toutou d'environ 2 ans, adopté quelques jours plus tôt. Poupette a mal au ventre, elle n'avait plus l'habitude du protocole... Dès le lendemain, elle va reprendre du Duphaston (servant en partie à aider à la nidation si fécondation il y a) à raison de deux comprimés par jours pendant 15 jours. Et place à l'attente...

                              

    Pendant ces 15 jours d'attente sous Duphaston, Poupette a été, soyons honnête vis à vis de Mister, exécrable...

    Seulement 6 jours après l'IAC, Poupette a commencé à avoir des douleurs d'utérus, similaires aux anglaises qui débarquent... ca sent mauvais cette tentative... Bon allez, il y a encore un peu d'espoir...

    Les nausées ont reprit (merci Ovitrelle et tes symptômes de grossesse !!!) et au boulot, c'est vraiment pas top (ca permet à Poupette de traverser le magasin caisse -> Salle de pause le plus rapidement possible !

    Son odorat a explosé, Mister la surnomme "The Sentinelle" (rappelez vous de cette série diffusée en soirée il y a plus de 10 ans, un charmant militaire aux sens décuplés), la moindre odeur l'alerte (ou l'enivre si Mister se sert un verre de rhum)

    Poupette est très fatiguée, d'autant plus que Morphée s'amuse à ne pas passer et à la laisser regarder les heures qui défilent...puis il daigne passer vers 4/5 heures du matin histoire que le réveil soit plus dur encore... Les reves de grossesse ne l'aident pas non plus

    La seconde semaine d'attente, elle s'énerve pour pas grand chose et préfère donc rester à l'écart quand elle sent que les nerfs lui montent, ca lui évite les idées noires et de perdre encore des "amis", Mister hélas n'a pas la chance de se cacher dans ces moments là et le pauvre est passé dans de sacrés orages dont un qui a manqué être assez grave, il l'avait hélas un peu cherché (Poupette s'explique) :

    Cela fait des années que Poupette parle adoption et conditions pour adopter (2 ans de mariage et avoir plus de 28 ans), sa famille et sa belle famille le savent, pour elle cette option est un réconfort de pouvoir être mère d'une manière ou d'une autre... sauf que Mister s'est réveillé et a catégoriquement refusé d'adopter, non il n'élèvera pas un enfant que des parents n'ont pas été capables de s'occuper... il préfère encore faire appelle à une mère porteuse (illégal en France). Cette réflexion a anéanti Poupette, son moral n'était déjà pas super mais là, Poupette n'en peut plus... si la PMA ne fonctionne pas, elle ne pourra pas rester sans enfants, quitte à vivre sans amour, l'instinct maternel est plus fort que tout...

    Poupette a tout de même eu un réconfort inattendu : celui de sa Responsable Régionale. Celle ci est venue parler de la très prochaine restructuration professionnelle que va vivre le magasin, chaque vendeuse passe en entretien individuel, une bonne occasion pour Poupette de clarifier la PMA avec sa responsable. A l'étonnement de Poupette la discussion s'est passée à merveille, sa responsable régionale n'est absolument pas gênée que Poupette doive prendre une journée au dernier moment (car une ovulation ne se calcule pas...) et l'encourage à aller jusqu'au bout. D'autres vendeuses sont en protocole FIV et nécessitent plusieurs jours d'arrêt, elle sait ce qui attend Poupette et est étonnée que Poupette puisse croire que ca ne l'arrange pas ( "on ne vous offrira pas une famille et jamais on ne vous empêchera d'en avoir une" ) et propose même à Poupette de voir avec elle directement quant aux prochains jours d'arrêt, Poupette a le cœur léger !

    Le seconde semaine d'attente a rendu Poupette malheureuse et fatiguée, quand elle force trop, elle commence à avoir des pertes de sang malgré le Duphaston...

    Le lendemain de l'arret de Duphaston, Poupette se risque à un test de grossesse... Négatif bien sur... c'est la derniere fois que Poupette fait un test avant d'aller travailler et surtout un jour où elle doit animer un atelier pour les listes de naissance, elle a réussi à garder son sourire en facade mais son cœur pleure tellement... elle n'y croit plus...

    Mister également commence à en avoir assez, assez de voir Poupette se piquer et souffrir pour "rien", il en a assez de ces "médecins en carton"

    Poupette a lancé plusieurs messages de SOS sur les forums d'infertilité et ceux des endo-girls... Ses messages n'ont pas été vain car elle a eu pas mal de noms de spécialistes de l'endométriose travaillant en PMA. Quand elle passera en FIV, ce sera près de Grenoble (autant être plus éloignés si c'est pour gagner un médecin plus compétent)

    Dans la nuit de samedi 25 à dimanche 26 : Poupette, alors en we chez ses parents, est réveillée par de violentes douleurs aux reins et à l'utérus, elle le sait, c'est fichu : non seulement les anglaises débarquent mais Poupette fait une crise d'endométriose en plus, cette fichue maladie revient et reprend du terrain...

    En rentrant chez eux, Poupette et Mister font le point... S'ils pouvaient choisir, ils arrêteraient les IAC pour commencer les fiv. Mister veut changer de centre PMA le rapidement possible...

    Poupette a rendez vous le jeudi 30 avril (J5) pour faire le bilan avec docteur Miracle...               


    2 commentaires
  • Jeudi 30 avril : Poupette sent que la journée va être dure émotionnellement, une belle excuse pour trainer Mister dans les magasins, elle le laisse choisir le barbecue et va s'offrir son nouveau téléphone...

    Vient 16h15, l'heure du bilan... Poupette et Mister patientent quand ils entendent une voix sortir du bureau de consultation, ca commence mal car cette voix est celle de la collègue du docteur Miracle, la FIV semble mal partie...

    Dans le bureau, Poupette passe une échographie de contrôle : pas de kyste, on pourrait réattaquer... c'est à ce moment que Poupette et Mister profitent pour parler FIV et inquiétudes (le retour de l'endométriose, les échecs douloureux, son AMH pas très bonne...) Toutes ces inquiétudes sont balayées d'un revers de main :

    - Retour de l'endométriose :" impossible que cela revienne aussi vite quand même, on vous a enlevé toutes les lésions !"  (et les douleurs, Poupette les invente ???!!! Et d'après plusieurs articles, l'endométriose ne disparait jamais, même la maman de Poupette a fait une crise d'endométriose le même jour que Poupette alors qu'elle est censé être ménopausée)

    - AMH basse : Poupette est à 1.62 (la moyenne est de 1.6, l'AMH permet de déterminer la quantité et la qualité de la réserve ovarienne) et une femme de moins de 30 ans devrait avoir un taux beaucoup plus haut que 1.6... Le médecin ne s'inquiète pas "Vous êtes à plus de 1, c'est déjà bien ! "

    - Les échecs : " Il faut savoir que chaque IAC vous apporte 17% de chance de grossesse (Mister bondit, il n'avait pas percuté au tout premier entretien que les chances étaient si infimes...), ok on a mit du temps a trouver le dosage parfait mais nous en sommes qu'à la 4e IAC ce qui veut dire que vous êtes en fait à votre 5e mois d'essai bébé, on est dans les normes..." et ces 4 ans et demi d'essai, on en fait quoi dites voir !!!!!!

    - La FIV : "Ca ne se fait pas comme ca, le traitement est plus lourd et vous devez passer par des réunions d'information avant de commencer les FIV (les chances de grossesse sont de 35% en FIV classique et de 50% de chance en FIV ICSI... Poupette vous expliquera bientôt la différence) De plus, je ne suis pas votre médecin référent donc je ne déciderai pas pour ma collègue (Poupette l'avait senti dès le départ) mais vous êtes là alors autant la faire cette dernière IAC, ce serai bête de ne rien faire ! Bon je vois bien que vous craquez, on va convenir d'un rendez vous d'information avec le docteur Miracle."

    Au secrétariat, Poupette et Mister repartent avec les ordonnances de l'IAC 5 (entre 0% et 17 % de chance, Mister veut garder espoir...) ainsi qu'un premier rendez vous d'information FIV le 9 juin 2015

    Poupette et Mister sortent dépités, ils ont le sentiment de ne pas avoir été compris et entendus (pour une fois la collegue du docteur Miracle semblait plus absorbée par ce qui se passait dehors que leurs "problèmes". Avec le pont du 1er mai, les centre PMA sont fermés. Poupette va appeler son futur nouveau centre PMA avant le pont du 8 mai.

     


    votre commentaire
  •  

    Entre 17 % de réussite et 0 %, Poupette et Mister tentent la dernière IAC, ils n'y croient pas mais au moins, on ne pourra pas leur reprocher de ne pas avoir été au bout avant la FIV et en attendant leur passage dans la prochaine PMA...

    D'ailleurs, Poupette a contacté la PMA près de Grenoble : la secrétaire très charmante annonce à Poupette que le délai pour un rendez vous est long, Poupette le sait (il lui a fallut presque 4 mois d'attente entre l'appel et le rendez vous puis encore 2 mois avant de commencer les essais) La secrétaire demande les disponibilités de Poupette et lui propose un rendez vous pour... Le 11 juin !!! UN peu plus d'un mois d'attente, c'est ca un délai long ??? Poupette est ravie, elle pourra faire le premier rendez vous d'information FIV dans son centre puis peut être gagner du temps avec la nouvelle PMA, bon elle ne se leurre pas, elle ne commencera pas les FIV avant l'automne... Bref en attendant, place à la dernière tentative d'insémination !

     

    Début du cycle le 26 avril 2015 (c'est comique le mois dernier a lui aussi commencé un 26 ! )

    30 avril : J5 --> Échographie : pas de kyste...

     

    Phase 1 : Stimulation ovarienne :

    3 mai : J8 -->    Puregon 25 ui

    4 mai : J9 -->    Puregon 25 ui

    5 mai : J10 -->  Puregon 25 ui

    6 mai : J11 --> Echographie de contrôle : un follicule de 18 mm à droite et un follicule de 11.5 mm à gauche... afin d'éviter une ovulation prématurée, Poupette devra faire une piqure d'Orgalutran (brrrrrr, Poupette ne l'a jamais faite celle là et la craignait, faut dire que la seringue a l'air nettement plus grosse !) Son endomètre est potable (8 mm mais il aura le temps de s'épaissir encore un peu) Ce soir, Poupette fera aussi une dernière injection de 25 ui, place à l'ovitrelle le jeudi 7 mai puis Insémination Samedi 9 mai (encore un 9 comme le cycle dernier)

    Le soir venu, Poupette sort cette seringue d'orgalutran, l'aiguille est grosse mais pas autant qu'elle ne le pensait, l'injection est douloureuse (le lendemain surtout) mais dans le fond, tout s'est bien passé.

    7 mai : J11 --> On déclenche l'ovulation par Ovitrelle le soir à 22h 30 (pour une ovulation 36 heures après)

    9 mai : J13 --> jour de l'insémination, la dernière ... Poupette se présente aux alentours de 10h20 à la PMA, Mister n'a pu se libérer pour accompagner Poupette et surtout la ramener à la maison, elle est vexée car elle sait que bouger lui fera mal mais bon, Mister sait que cette dernière tentative sera très surement négative... Bref, Poupette se présente au laboratoire afin de récupérer les warriors, elle croise les 3 couples qui attendent leurs embryons pour la FIV (à sa dernière échographie de contrôle, Poupette est arrivée au travail en retard car la collègue de docteur Miracle avait trois ponctions folliculaires à faire...)

    A 11 heures, Poupette se fait inséminer et attend 5 minutes avant de partir. Le retour, comme elle s'y attendait fut douloureux, le bas ventre de Poupette lui tire comme si les anglaises allaient débarquer... le reste de la journée se passa en mode couchée et mamie (semi debout)

    Voila, ce jour signe la dernière tentative avant le changement de PMA et de protocole... place à ses deux semaines d'attente... Cela dit, Poupette est plus impatiente d'être au 11 juin qu'au résultat de cette insémination qu'elle connait déjà... quel que soit le résultat de cette IAC, Poupette devra faire une prise de sang HCG (test de grossesse) le 26 mai, pas loin de la fête des mères (et dire que l'année dernière, Poupette s'était juré que ce serait la dernière sans enfants... la nature aime contredire Poupette !)

    En attendant :

    - Le col de Poupette fait déjà des siennes : trop fragilisé suite à l'insémination, celui-ci se manifeste de manière colorée à chaque geste brusque (vous retiendrez le coté poétique de Poupette afin de ne pas employer de termes trop sanguinolents ;-) )   

    - Le mois dernier, les effets de Duphaston se faisaient ressentir au niveau des humeurs de Poupette ainsi que de son odorat... ce mois ci, les effets ont l'air plus physiques, à commencer par la poitrine de Poupette qui commence déjà à lui faire mal (cela voudrait il dire que les jumeaux vont daigner s'imposer ce mois ci ??? chouette !!!!)

    12 mai : Noces de Froment (3 ans) pour Poupette et Mister !!!

    Les 15 jours d'attente se passent sans trop de contraintes par rapport au cycle dernier, la progestérone a été plus clémente vis à vis de Poupette : pas de saute d'humeur, pas de crises de larmes, quelques petites insomnies mais rien de plus...

    Vous les trouverez septiques mais Poupette et Mister se sont déjà fait une raison et ont déjà fait le deuil d'un succès iac, il ne reste qu'a attendre un dernier retour des anglaises avant la prochaine étape : Les FIV...

    Poupette est sensée se rendre au laboratoire le 26 mai

    26 mai : Poupette se décide d'attendre une journée de plus avant d'aller faire cette prise de sang histoire de ne pas être déçue ou triste... elle a bien fait car les anglaises ont débarqué ce jour... au boulot... et douloureusement... l'endométriose est de retour c'est sûr !

    La page IAC se tourne définitivement ce jour... à présent Poupette et Mister n'attendent qu'un moment : leur rendez vous dans leur nouvelle PMA le 11 juin 2015 : nouveau centre, nouveau protocole, nouveaux espoirs ! Ils ont également un rendez vous le 9 juin dans leur centre pma actuel pour un rendez vous d'information FIV mais c'est juste histoire de...


    2 commentaires
  • Le mois de juin se présente, un mois très important professionnellement pour Poupette car il annonce une préparation intensive en vue d'un évènement : celui des SOLDES !!! L'avantage est qu'au moins Poupette n'a pas trop de temps pour penser à son dernier échec car il faut l'avouer, le moral de Poupette en a prit un petit coup...

    Les inséminations, bien que comprises dans la PMA, gardaient un coté "naturel" à la procréation ; Une fois les zozos injectés, le corps reprend ses pouvoirs et ses mystères (la rencontre ovocyte-zozo a t elle eu lieu ? A quel moment ? Ou en est l'ovocyte dans son voyage ? ) tandis que les dés sont déjà plus ou moins jetés avec la fiv, seule l'accroche de l'embryon reste un suspens (c'est également une raison qui rend l'échec d'une fiv plus douloureuse)  

    C'est une sorte de nouveau deuil que doivent affronter Poupette et Mister : dire adieu au naturel... peut être est ce l'avancé vers l'inconnu qui stresse Poupette... ils en sauront plus le 11 juin...

    En attendant le corps de Poupette a du faire une légère overdose d'hormone : malgré le débarquement des anglaises, Poupette sent des gènes au niveau des ovaires (ne pas se leurrer, un kyste s'est installé...) et sa poitrine est très douloureuse : au plus grand bonheur de Mister, les jumeaux ont grossi et sont plus lourds (petits excès de progestérone malgré le fait que son traitement soit finit)

    Il n'y a pas que sur le physique que la pma joue ces temps ci... Bien qu'elle ne veuille le confirmer, le moral de Poupette n'est pas au beau fixe tous les jours : une impression de solitude l'envahit (merci les hormones), Poupette est lassée du quotidien, de ce combat qui s'allonge de jours en jours, de cette maternité qui ne tient qu'à une aiguille, de cette énième fête des mères où elle n'a pas de bonne nouvelle, pas d'annonce, pas d'écho, pas de cadeaux significatifs à offrir... enfin coté cadeau, Poupette a pu faire un mini plaisir en offrant à sa belle sœur les futurs premiers chaussons de son neveux (pas encore né qu'il rend tata Poupette complètement gaga !!!!!!!!)


    votre commentaire
  • Premier rendez-vous annoncé : celui du 9 juin :  Poupette et Mister n'attendent pas grand chose de ce rendez vous, ils savent qu'ils ne feront pas la suite avec Docteur Miracle (les secrétaires de cette PMA vont énormément manquer à Poupette, elles sont tellement gentilles et avenantes, un bonheur de leur parler) bref... la veille, Poupette hésite à annuler le rendez vous mais se ravise, ca lui permettra de revoir les secrétaires une dernière fois. Le lendemain, Jour J, le rendez vous est prévu pour 17h30, Mister rentre une heure avant, tout devrait bien se goupiller... sauf que la PMA appelle Poupette aux alentours de midi : le rendez vous (décalé du 2 juin 17h30 au 9 juin) n'était pas à 17h30 mais à 11h30... Poupette s'est planté avec brio au moment de noter son rendez vous... tant pis, le rendez vous le plus important reste celui du 11 !!!!!!!

    Second rendez-vous tant attendu : jeudi 11 juin

    Toute sa semaine de vacances, le soleil n'a pas été des plus sympas avec Poupette, préférant jouer à cache cache plutôt qu'1/2/3 soleil (adieu bain de soleil-bronzage et baignade toute la journée)  mais ce jeudi là, il brille donne de supères températures et pour l'air et pour l'eau... Poupette et Mister ont rendez vous à 17h40 et ne pourront profiter de ce temps idéal (sauf derrière la vitre de la voiture, qui joue elle aussi sa coquine en refusant la mise en marche de la clim... chouette un sauna de voyage !!! )

    Départ donc à 16 heures histoire d'avoir un peu de marge en cas d'erreur d'itinéraires et de bouchons (arrivée à Grenoble vers 17h15, heure de sortie de bon nombres de chanceux employés) La route se fait assez bien, elle se résume à un tout petit peu de nationale, beaucoup d'autoroutes et de voies rapides (ce ne sera pas toujours simple car une partie du cabinet est en plein centre ville de Grenoble, Poupette a intérêt à se faire un ami vital : le gps !)

    Après 30 bonnes minutes de bouchons et une erreur de sortie, Poupette et Mister arrivent pile à l'heure (un peu plus d'1h30). Ils sont accueillis par une secrétaire charmante, l'endroit ne fait pas trop "médical" et ca rassure Poupette. 

    Super doc nous reçoit, la première impression qu'il donne est celle d'un homme tranquille, gentil et consciencieux. L'entretien commence par une prise d'informations générales puis des informations plus ciblées sur les soucis d'infertilité de Poupette ainsi que leur parcours PMA... Super doc est étonné que Poupette n'aie pas eu de compte rendu plus poussés sur la papillomavirus et la conisation (état du col après opération, dimensions de ce col, qu'a donné l'analyse de cette partie enlevée ?) ainsi que sur l'endométriose (A quel stade en est Poupette dans la maladie ?)- Mister a fini de valider Super doc quand celui ci a demandé à Poupette si elle sentait l'endo revenir et qu'il ne se soit pas moqué d'elle lorsqu'elle a répondu par l'affirmative... 

    Poupette et Mister auront surement quelques examens supplémentaires à faire et recevront le dossier à remplir chez eux (c'est ca d'habiter pas tout près), ils passeront par la FIV et si jamais la "récolte" d'ovocytes est forte, ils auront le droit à une double technique de FIV (article dispo très prochainement). Le parcours s'annonce fort, Poupette passe en protocole long à savoir deux fois plus de piqures, des prises de sang tous les jours et un traitement plus puissant et plus fatiguant... Poupette et Mister auraient pu commencer le mois suivant mais juillet est le mois le moins disponible et le centre est en congés en aout... autant commencer en Septembre, moment plus détendu pour Poupette et Mister !!!  

     


    votre commentaire
  •  

    Cette technique a pour objectif de recréer en laboratoire les différentes étapes de la fécondation naturelle tout en maximisant les chances (recueil de plusieurs ovocytes) et en les optimisant (sélection des spermatozoïdes et des embryons). Cette mise en œuvre est opérée par une équipe pluridisciplinaire constituée de gynécologues, biologistes, infirmiers, secrétaires et psychologues

    Pour l’essentiel, la FIV consiste à mettre en contact dans un petit récipient (une boite de Pétri) « in vitro » au laboratoire, c’est à dire en dehors du corps de la femme, un ovocyte et des spermatozoïdes susceptibles de le féconder. Le recueil du sperme est relativement simple. Il est réalisé par masturbation au laboratoire comme pour une insémination artificielle. Le recueil des ovocytes est plus complexe, car il nécessite une ponction des ovaires. Les gamètes : ovocytes et spermatozoïdes sont ensuite mis en fécondation in vitro.

    Une fois que s’est produite la fécondation, on laisse l’œuf se diviser in vitro pendant 2 à 5 jours avant de le transférer dans l’utérus de la femme où il devra s’implanter. C’est le « transfert de l’embryon ». Pour disposer de plusieurs embryons à la fois, il faut forcer la nature puisque, naturellement, un seul follicule arrive à maturation à chaque cycle si bien qu’il n’y a qu’un seul ovocyte fécondable. Pour obtenir plusieurs ovocytes au cours d’un même cycle on recourt à un traitement qui stimule les ovaires.

    La fécondation in vitro comporte donc plusieurs étapes qu’il faut bien comprendre et dont il faut accepter les contraintes

    Pour l’essentiel, la FIV consiste à mettre en contact dans un petit récipient (une boite de Pétri) « in vitro » au laboratoire, c’est à dire en dehors du corps de la femme, un ovocyte et des spermatozoïdes susceptibles de le féconder. Le recueil du sperme est relativement simple. Il est réalisé par masturbation au laboratoire comme pour une insémination artificielle. Le recueil des ovocytes est plus complexe, car il nécessite une ponction des ovaires. Les gamètes : ovocytes et spermatozoïdes sont ensuite mis en fécondation in vitro.

     

     

    La stimulation ovarienne

    Afin d’obtenir plusieurs ovocytes, un traitement hormonal est administré, lequel a pour objectif de stopper temporairement le contrôle du cerveau sur les ovaires pour pouvoir les stimuler directement et assurer la croissance de plusieurs follicules

    Plusieurs stratégies de stimulation sont alors possibles (plus ou moins bonne réponse à certains traitements…) et se matérialisent par différents protocoles : protocole long, protocole court, protocole sur cycle naturel

    L’objectif de la stimulation ovarienne est double: favoriser le développement simultané de plusieurs follicules tout en évitant une ovulation spontanée.

     

     

    Le monitorage des ovaires

    Lors du cycle de FIV, 2 ou 3 échographies vaginales sont faites afin de mesurer la réponse des ovaires au traitement hormonal. Les follicules sont comptabilisés et leur diamètre est  mesuré. Leur taille doit augmenter régulièrement jusqu’à la ponction

     

     

    Le recueil et la préparation du sperme

    Le recueil du sperme est effectué le matin de la ponction sous forme de masturbation dans un récipient stérile.

     

     

    La ponction des ovocytes

    Environ 35 heures après le déclenchement de l’ovulation, la ponction a lieu dans un bloc opératoire sous anesthésie générale ou locale. Le médecin ponctionne chaque follicule visualisé à l’échographie grâce à une aiguille adaptée et en aspire le contenu dans une seringue

     

     

    La mise en fécondation

    Après préparation du sperme et des ovocytes, soit les spermatozoïdes (environ 50 000) sont mis en contact directement avec l’ovocyte : FIV classique .

    Soit un spermatozoïde est introduit à l’aide d’une micro pipette à l’intérieur de chaque ovocyte : FIV ICSI.

     

     

    La culture et le choix des embryons

    Les ovocytes fécondés sont mis en culture afin d'obtenir des embryons, lesquels sont observés et sélectionnés pour le transfert.

     

     

    Le transfert d'embryon

    Après plusieurs jours de développement en étuve pendant lesquels les embryons ont été observés et notés, certains (de 1 à 3) sont transférés dans le col de l’utérus via un cathéter.

     

     Explications simplifiées de la fiv, pour toute information détaillée, un lien tres interessant peut vous être utile : www.fiv.fr. Afin d'y voir plus clair, Poupette vous invite a patienter jusqu'à Aout/septembre pour voir la fiv plus concrètement !

     


    votre commentaire
  • Poupette l'a attendu impatiemment, sa récompense fut à la hauteur de ses attentes ! Son graal, sa bible est arrivée (et déjà dévoré)

    1001 choses à ne pas dire aux infertiles... tome 2

    Comme le tome 1, Amandine Forgali, en collaboration avec Ludow, dessinateur, nous permettent de rire de l'infertilité et de toutes ces phrases maladroites, méchantes, idiotes et on en passe ! Le tome 2 est une vraie pépite ! Poupette est passée du rire aux larmes tant ce livre est fantastique ! Si elle a bien un regret, ce serait de ne pas l'avoir eu plus tôt... certaines réponses sarcastiques sont magnifiques et méritent d'être ressorties ( prenez garde à l'avenir à ce que vous pouvez sortir, Poupette a des cartes supplémentaires dans sa poche)

    Un énorme merci à Amandine pour la dédicace qui fait de ce livre une œuvre unique !!!! 

    Bref Poupette vous recommande vivement ce livre, vous ne serez pas déçus !!!

    En exclus : un article du livre. Cet article a beaucoup d'importance pour Poupette car cette remarque, elle l'a vécu de plein fouet l'année passée. Généralement Poupette est armée contre la maladresse des personnes mais pour cette réflexion, il lui a fallu des semaines pour digérer (pour éviter tout conflit, l'histoire ne sera pas détaillée) Poupette a soumis l'ébauche à Amandine qui a su employer les mots et Ludow en a fait une illustration sublime (merci merci merci !!!!!!!)

    1001 choses à ne pas dire aux infertiles... tome 2

     


    votre commentaire